Archives de catégorie : I

Imprimerie (de la Ferme générale)
Indiennes (voir toiles)
Induit (droit d’)
Ingrandes
Inscription de faux
Inspection (voir Tournée)
Intendant
Inspecteur des fermes

Ingrandes

Ce bourg situé sur la Loire se trouvait à la jonction de pays aux régimes fiscaux contrastés, la Bretagne* et l’Anjou*. Lieu de passage obligé pour nombre de marchandises entrant dans les Cinq grosses fermes*, ce site douanier était la principale porte d’entrée dans le royaume par la Loire. Ses bureaux de traite enregistraient les droits qui pesaient sur de nombreuses marchandises, dont les produits coloniaux importés à Nantes*. Durant tout le XVIIIe siècle, ce port fluvial prospéra en accueillant négociants, voituriers, aubergistes, employés de la Ferme générale estimés jusqu’à 80. Cette prospérité décida les Walsch, famille d’armateurs nantais originaire d’Irlande, à acquérir la baronnie d’Ingrandes attachée au château de Serrant en 1749. Les nouveaux seigneurs firent construire des halles en dur en 1752. Ingrandes fonctionnait également en lien avec les salorges de Nantes qui recevaient le sel des régions productrices de l’Ouest atlantique destiné aux pays de Grandes gabelles. Le bourg était doté d’un important grenier à sel et d’un tribunal de gabelle pour juger les très nombreux cas de fraude.    

[Carte des confins et limites de la province de Bretagne, où se voit la ligne ponctuée de séparation d’entre cette dite province et celles de Poictou, d’Anjou, le Mayne, petit Maine et Normandie / faicte par permission du Roy aux frais des Srs. intéressez pour poster les corps de garde des gabelles et traittes par Jacques Le Loyer, de la Flèche, académiste et géographe de Sa Majesté en l’an 1684. Et depuis reveüe, corrigée et augmentée par l’autheur à ses frais ès années 1688. Puis mise au net et dessignée par Luy en l’année 1703 en l’age de 79 ans, Jacques Le Loyer, 1703 ; Jean-Louis Beau, Ingrandes, petit village des bords de Loire entre Anjou et Bretagne, Petit Pavé, 2014]