Aigues-Mortes

Ville de Camargue qui disposait du privilège de lever son sel à Peccais*, à raison de 30 muids par an sans payer aucun droit de gabelle, et de vendre ses poissons salés et chairs séchées tirés de sa pêche  dans les pays de gabelle sans payer aucun droit non plus. Ce privilège fut concédé par François Ier en 1540. Les consuls de la ville désignaient le receveur en charge du « grenier* » de la communauté. La Ferme générale n’y entretenait qu’un contrôleur*.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.